Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 16:51

Avoir un espace de partage entre Windows et le Raspberry Pi m'est rapidement apparu comme essentiel pour pouvoir échanger des données.

 

J'ai donc installé sur le Raspberry Samba grâce au tutoriel R-Pi NAS de eLinux wiki.

J'ai suivi la partie "Configure a Samba server on Debian RPi" à la lettre et cela fonctionne très bien. Je n'en rajouterai pas plus le tutoriel est très clair.

 

Juste quant même un mot, au moment de donner les droits d'utilisateur samba à l'utilisateur pi, effectivement la commande

sudo smbpasswd -a pi

n'a pas fonctionnée directement et j'ai fait l'installation complémentaire avec la commande

sudo apt-get install samba-common-bin

 

Ensuite, sous windows 7, dans le réseau, je vois bien le Raspberry : RASPBERRYPI

 

J'ai donc via l'explorateur  accédé au dossier par la commande //RASPBERRYPI/pi : là, demande d'authentification : utilisateur pi, password : raspberry  (celui défini avec smbpasswd, j'ai laissé le password habituel).

 

Voilà le résultat :

 

Samba.png

 

 

J'ai créé dans le dossier "pi" un dossier "partage" auquel j'ai connecté un lecteur réseau sous windows et qui ce sera donc le répertoire privilégié pour l'échange de fichiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:33

Pour accéder aux différents éléments composant mon réseau privé, j'ai trouvé intéressant de voir comment connecter le Raspberry Pi, tournant sous Raspbian, avec ma Freebox V6 et donc d'accéder au contenu de son disque dur et d'avoir de fait un nouvel espace de partage entre le RPi et mes autres PC sous Windows.

 

Sur le Raspberry j'ai déjà installé un partage samba: Partager des fichiers entre le Raspberry Pi et Windows : partage samba

 

Cela m'a permis de monter le disque de la freebox via samba.

 

J'ai d'abord créé un dossier dans le RPi : dans /home/pi, création du dossier Freebox puis j'ai monté dans ce dossier le disque de la freebox avec la commande :

 

 sudo mount -t cifs //mafreebox.freebox.fr/Disque\ dur /home/pi/Freebox -o guest

 

l'option guest permet d'acceder au dossier avec un compte invité, donc sans devoir définir de mot de passe dans la console Freebox.

 

Sources : Void And Any , ubuntu-fr

 

 Voilà le résultat :

 

Freebox

 

 

 Ensuite, comme je ne veux pas avoir à taper la commande à chaque lancement du RPi, j'ai regardé comment monter le disque automatiquement à chaque démarrage.

 

Pour cela, j'ai créer dans le répertoire d'init , /etc/init.d/  un fichier de commande mount_freebox.sh qui contient le code suivant :

 

#!bin/sh

### BEGIN INIT INFO

# Provides: mount_freebox

# Required-Start: samba

# Required-Stop:

# Should-Start: S

# Default-Start: 2 3 4 5

# Default-Stop: 0 1 6

# Short-Description: monte le disque dur de la freebox

# Description: Various things that don't need to be done particularly

# early in the boot, just before getty is run.

### END INIT INFO

 

mount -t cifs //mafreebox.freebox.fr/Disque\ dur /home/pi/Freebox -o guest

 

 

J'ai mis des options par défaut dans l'entête du fichier, d'ailleurs je n'ai pour l'instant pas eu le temps de creuser plus en avant sur leur signification (si vous avez des info là-dessus pour mieux paraméter, n'hésitez pas à les mettre en commentaire). Voir Wiki Debian

 

Ce qui est important, c'est de monter le disque après le lancement de samba, ce qui est fait par

# Required-Start: samba

 

Ensuite, j'ai passer les 2 commandes suivantes :

 

sudo chmod +x /etc/init.d/mount_freebox.sh : permissions pour le script d'être un executable

et

sudo update-rc.d mount_freebox.sh defaults : inscription du script comme devant être lancé au démarrage du système (leeroybrun)

 

Autre source : forum.hardware.fr

 

 

Un fois tout cela mis en place, au redémarrage du Raspberry Pi, le disque de la Freebox est monté automatiquement et donc accessible.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 15:47

Pourquoi une télécommande clavier/souris pour le Raspberry Pi ? Personnellement je n'ai pas beaucoup de place sur mon bureau et 2 claviers... ce n'est pas pratique.

 

Donc après quelques recherches sur le net et quelques installations voici une solution qui permet de piloter le RPi dans l'environnement graphique avec une tablette Android.

 

A noter que j'ai laissé le clavier branché... il faut bien se logger avant d'accéder à l'interface graphique.

 

La solution que j'ai trouvée est d'utiliser RemoteDroid (source RefuGeeks) : elle a le mérite de tourner sous linux.

 

Pour la partie serveur (donc sur le Rapberry Pi sous Raspbian), le programme à télécharger se trouve sur la page d'acceuil de RemoteDroid.  Une fois le zip téléchargé, je l'ai dezippé et j'ai transféré le fichier RemoteDroidServer.jar sur le RPi

 

(note : j'ai essayé de dézipper directement RemoteDroidServer_v1.5.zip dans le Rpi avec Xarchiver mais cela n'a pas fonctionné)

 

Ensuite pour lancer le .jar, j'ai installé Java sur le Rpi en suivant les indications données sur le site de pobot.

 

Une fois java installé, en double cliquant sur RemoteDroidServer.jar , le serveur se lance sur le Rpi et donner l'IP de connexion.

 

 

RemoteDroidServer

 

 

Sur la tablette Android j'ai téléchargé depuis le Play Store RemoteDroid et après l'avoir lancé, il suffit de donner l'IP et l'application se connecte.

 

Une partie de l'écran pour la souris (en haut) et les boutons clic gauche et droit

 

 

RemoteDroid

 

 

Le bouton au mileu sert à ouvrir le clavier et c'est là où malheureusement j'ai quelques soucis... inhérents à mon matériel.

 

J'utilise l'Archos 101 G8 comme tablette sous android 2.2.1 et le clavier ne fonctionne pas bien avec RemoteDroid, il a tendance à taper les lettres avec de multiple caractères (exemple : bonjourrrrrrrrrrr) ce qui ne rend pas la tâche très agréable.

 

J'ai essayé avec mon téléphone, un HTC en Android ICS et là ce phénomène n'a pas l'air de se produire.

 

Le clavier Android par défaut n'est pas très pratique par rapport à un clavier de PC, j'ai cependant trouvé un clavier qui convient parfaitement : Thumb Keyboard. Il a le mérite entre autre d'avoir directement en accès le pavé numérique et les flèches directionnelles, ce qui permet sous une invite de commande de retrouver rapidement la ligne précédemment saisie.

 

Pour passer le clavier en Azerty : clic long sur la touche virgule/Général Keyboard Settings/All Settings/Alternative-International Keyboards puis choisir Azerty. Il y a plein d'autres options et des thèmes sympas, je vous laisse regarder.

 

 

ThumbKeyboard.png

 

 

 

Pour la souris, j'ai changé ses paramètres de sensibilité dans les préférences de RemoteDroid (accessible dans les options sur la page de connexion au serveur), du coup elle est rapide mais vraiment peu précise, et je garde ma bonne vieille souris pour le RPi, elle ne tient pas de place sur le bureau !

 

 

Voilà, si vous testez cette solution, merci de mettre dans les commentaires si vous rencontrez le même problème que moi de saisie multiple de caractères.

Et si vous trouvez une autre télécommande Android fonctionnant avec le RPi, merci aussi de me l'indiquer, je m'empresserai de la tester !

 

**********Mise à jour le 04/10/2012***********************

 

La télécommande à distance depuis Android: ce n'est pas gagné, tout du moins avec mon matériel. Quelques petits tests effectués ce soir me montre que la solution RemoteDroid est assez instable...

 

Voilà les tests :

 

RemoteDroid + Archos 101 avec un clavier Thumb Keyboard 4

  Commande à distance de Windows 7 : ne reconnait pas les chiffres du clavier et des signes tels que le "."

  Commande à distance du Raspberry Pi: reconnait tous les caractères du clavier, mais duplique les lettres

 

RemoteDroid + Archos 101 avec un clavier Android

Commande à distance de Windows 7 : tous les caractères sont bien reconnus

Commande à distance du Raspberry Pi: duplique les lettres

 

 Unified Remote + Archos 101 avec un clavier Thumb Keyboard 4 

  Commande à distance de Windows 7 : tous les caractères sont bien reconnus

 

RemoteDroid + HTC Evo3D + Clavier Slide IT :

Commande à distance du Raspberry Pi: en passant en mode saisie lettre à lettre "abc" : reconnait tous les caractères du clavier, les lettres ne sont pas dupliquées mais le signe retour n'est pas reconnu.

 

Bref, en continuant à fouiller je trouverai peut-être une solution pour utiliser le HTC comme télécommande mais cela a peu d'intérêt, le clavier est petit et ce n'est pas pratique pour commander un PC

 

Du coup, je mets cette recherche en stand-by et continue à utiliser mon bon vieux clavier.

Je reprendrai tout cela le jour de l'acquisition d'une tablette dans une version plus récente d'Android...

 

 

**********Mise à jour le 02/11/2012*********************** 

 

Ayant fait l'acquisition d'une nouvelle tablette, la Galaxy Note 10.1, je viens de refaire l'essai : ça fonctionne très très bien, les lettres tapées sur la tablette via Remode Droid ne sont pas dupliquées et les différents caractères sont tous bien reconnus.

Seul bémol qui fait que le clavier classique va devoir rester et servir de temps en temps : l'absence de touche Control dans le clavier  Thumb Keyboard... dommage mais avec je couvre 90% des frappes à entrer dans le Raspberry.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 20:05

 

Première installation de mon Raspberry Pi : j'ai donc choisi de l'installer sous Raspbian, ce qui s'est révélé relativement facile en utilisant la procédure du site elinux.org

 

Téléchargements :

 

 - depuis le site de Raspberry, téléchargement de l'image de Wheezy Raspbian : 2012-07-15-wheezy-raspbian.zip puis dézipper, le fichier est assez volumineux (1.8 Go)

 

 - Téléchargement de Win32DiskImager qui va permettre de copier l'image sur la carte SD (NB : télécharger le fichier win32diskimager-binary.zip à partir du lien en vert sur la droite de la page) puis dézipper le fichier

 

Copie de l'image sur la carte SD :

 

Pour accéder à la carte SD, n'ayant plus de lecteur de carte fonctionnant sur mon PC j'utilise une clef USB Card Reader (très bon marché sur le Web)

 

Lancement de l'utilitaire Win32DiskImager en tant qu'administrateur : sélection de l'image et du lecteur de la carte SD puis clic sur Write :

 

Win32DiskImager

 

NB : l'utilitaire supprime tout ce qui se trouve sur la carte ce qui pourrait générer des problèmes si on se trompe de lettre de lecteur. Sur mon PC la seule lettre disponible était bien celle de la carte mais visiblement il faut être prudent

 

Après écriture j'ai été surprise de la taille restant sur la carte SD : elle fait à l'origine 7 Go et elle se retrouve à moins de 60 Mo avec 22 Mo de libre ... comme expliqué sur le site de eLinux wiki le reste est partitionné au format Linux et non visible par Windows.

 

 

Branchement du Raspberry :

 

 

 - Connection à mon écran de PC via un cable HDMI-DVI

 - Connection au réseau par un cable Ethernet

 - Connection par USB d'un clavier et d'une souris

 - Mise en place de la carte SD (en fait c'est une micro SD avec un adaptateur, ce qui me permettra par la suite de passer d'un OS à l'autre sans enlever l'adaptateur)

 - Connection au secteur par l'adaptateur secteur de mon téléphone HTC (après vérification sur internet il a bien les caractéristique nécessaire : 5V/1A, celles données par Raspberry sont de 5V et au moins 700 mA )

 

Le Raspberry est tout petit mais une fois connecté il tient pas mal de place :

 

 

RPi01.jpg

 

 

 A noter que pour l'instant je n'ai pas branché le son... mais ça ne saurait tarder...

 

 

Lancement

 

Dès la connection au secteur le RPi se lance avec tout un processus d'initialisation qui défile à l'écran puis une fenêtre Raspi-config s'affiche.

En choisissant l'option Expand-rootfs cela m'a permis après un reboot d'étendre la partition de la carte SD à ses 7 Go

 

Ensuite, une demande de login s'affiche. La première fois, n'ayant pas encore regardé sur le net je me suis connectée avec root (mot de passe vide)  par la suite je me suis reconnectée avec le login/password : pi/raspberry

 

Puis j'ai tapé startx afin d'ouvrir la session graphique.

 

 

Quelques astuces

 

Le clavier par défaut est qwerty, pour le passer en azerty j'ai édité sous l'interface graphique le fichier /etc/default/keyboard où il faut modifier "gb" par "fr" puis rebooter : le clavier passe en français

 

 

Pour faire les copies d'écran nécessaire à ce blog, j'ai trouvé les info sur le forum de stackoverflow.com :installation de scrot avec la commande sudo apt-get install scrot puis en tapant scrot -d 5 qui prend la copie d'écran 5 secondes plus tard, voilà le résultat :

 

2012-08-05-144715 1584x954 scrot

 

 

Je n'ai pas encore fait le lien entre mon PC sous Windows et le RPi je suis donc passée par internet et DropBox pour transférer cette image... une technique comme une autre.

 

Le système pas défaut n'est pas à l'heure française, pour la mettre :   sudo dpkg-reconfigure tzdata puis choisir dans l'utilitaire Europe/Paris (source : www.bressure.net )

 

 

 

Arrêter le système : 

 

J'ai utilisé la commande sudo shutdown -h now pour arrêter proprement le RPi avant de le débrancher.

 

 

En première impression le Raspberry Pi semble un peu lent à répondre. Exemple, plusieurs secondes pour que l'image générée par scrot s'affiche. Le temps de réponse sous internet sont assez lents. D'ailleurs le CPU Monitor (visible en vert en bas à droite sur la barre dans l'image ci-dessus) est très rapidement saturé à 100 %.

 

 

Ce n'est qu'un début, j'ai tout à découvrir dans l'environnement Linux sous lequel je n'ai pas eu l'occasion encore de travailler.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 21:17

Voilà mon Raspberry Pi est arrivé aujourd'hui après une longue attente... je l'ai commandé le 1er Avril (voir l'article Mon Raspberry Pi : arrivera t'il bientôt ? )

 

 

J'ai donc commandé ce soir les éléments nécessaires pour le faire tourner :

 - un cable HDMI-DVI pour le brancher sur mon moniteur

 - un lecteur USB de carte SD... plus possible de lire les cartes SD sur mon ancien PC

 

La commande va venir vite et ce sera parti pour l'install

 

 

Le voilà tout frais sorti du paquet :

 

IMAG0359.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 23:34

 

***************************************

    Article du 27/05/2012

***************************************

 

Le Raspberry-Pi a initialisé l'arrivée de toute une nouvelle gamme de PC : les micro-PC.

 

Cette semaine, le Journal du Geek a annoncé la mise sur le marché de 2 modèles. Et espérons que ce n'est qu'un début.

 

En fait, nous avons peut-être déjà ces appareils dans notre poche sans y préter attention : le smartphone n'est-il pas en lui même déjà un micro-PC, presque de la taille d'une carte de crédit, la différence est qu'il a un écran tactile et coûte... beaucoup plus cher.

 

Pour l'instant, le µPC reste dans l'univers fermé de ceux qui s'intéressent aux nouvelles technologies. Mais il risque de vite séduire le grand public quand il sera plus abouti et les professionnels : partir en déplacement, en vacances avec son PC dans la poche : pas mal ! Peut-être aussi les futurs Media Center...

 

Alors demain acheterons-nous un PC au super marché comme on achète un Blu-Ray ou une clef USB ? Vu les prix de lancement nous n'en somme pas loin... même si c'est pour certains une clef USB de grande capacité ou un lot de Blu-Ray 3D.

 

 

J'initialise donc cet article avec 4 modèles mais j'espère sous peu faire un page avec beaucoup plus de choix.

 

 

 - Le Raspberry Pi : processeur ARM 700 Mhz - RAM 256MB - Ethernet (modèle B) - OS distribués actuellement par la fondation : Linux Debian, Arch Linux, QtonPi

Plus technique, le Rapsberry Pi est plus un µPC oritenté Recherche et Développements

40€ tout compris à la commande

 

- Le VIA APC : processeur VIA 800 Mhz (architecture ARM) - RAM 512MB - Ethernet (modèle B) - OS: Android 2.3

Voilà un PC qui tourne sous Android, je trouve juste un peu dommage que ce ne soit pas sous Android 4.0.

Rien n'indique que d'autres distributions pourront être installées sur ce système qui du coup devient un peu restrictif coté utilisation.

49 $, à rajouter taxe+port

 

- Le Z802 :  processeur ARM 1,5 Ghz- RAM 512 Mo  - Wifi - OS : Android 4.0 mais il semble que d'autres OS pourront être installés (à vérifier)

Très attractif ce modèle qui ressemble à une clef USB, plus puissant et espérons le évolutif. Du coup, ce qui fait reculer c'est son prix , le double des autres modèles

76 $, à rajouter taxe+port

 

- Le CuBox : processeur ARM 800 Mhz - RAM 1 Ghz - Ethernet  - OS: Ubuntu, Debian ....

Bien packagé et performant ce µPC pourrait vite émergé vu ses possibilités mais lui aussi est plus cher...

135$ (99 €), à rajouter taxe+port

 

Voilà, il reste à faire son choix. Malheureusement à cette heure tous les modèles sont épuisés et en pré-commande, il faudra donc être patient.

 

Par rapport au prix le Raspberry Pi reste imbattable mais un modèle comme le CuBox peut-être tentant si on veut invertir plus .

 

A suivre donc avec attention

 

 

*****************************************************

Mise à jour le 13/07/2012 avec un nouveau venu :

******************************************************

 

- Le Gooseberry  :  processeur ARM 1,5 Ghz- RAM 512 Mo  - Wifi - OS : Android 4.0 pour l'instant mais plus tard Ubuntu et Arch linux

prix : £40 soit 65 € avec le port et les frais d'expédition  

Moins cher que d'autres modèles et plus performant que le Raspberry... aujourd'hui le store fonctionne : il en reste 347 exemplaires en stock, dépéchez-vous !!!!

 

 

 

Après la framboise, la banane :

 

 VIA APC

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 19:36

 

Pour commencer savez-vous ce qu'est le Raspberry Pi ?

 

Si non : c'est un ordinateur que vous pouvez actuellement commander à 40 €.

 

Oui un vrai PC pour ce prix : incroyable !

 

Avec un peu plus de sérieux le Raspberry Pi est un PC inventé par la fondation britanique Raspberry Pi dans le but de promouvoir l'apprentissage de la programmation par les enfants des milleux défavorisés.

 

Donc un PC à petit prix mais grandes possibilités. L'idée étant aussi d'utiliser un maximun de pièces recyclées pour faire tourner l'engin

 

A noter que le Raspberry est de la taille... d'une carte de crédit

 

 

Pour les aspects techniques, il y a un article bien sur Wikipedia qui en fait le tour : Raspberry Pi 

 

En résumé : processeur 700 Mhz, RAM : 256 Mo, alimenté par micro-USB, sorties vidéo vers une télévison, sortie audio, port USB, le tout vendu à nu, sans clavier, souris... :

 

RaspBerryPi.png

 

 

2 modèles A et B, le B ayant un port USB en plus et un port Ethenet. C'est le modèle accessible actuellement et c'est tant mieux car c'est typiquement le type de matériel à lier à son réseau pour l'exploitation ou les tests.

 

Coté OS, c'est du Linux , le tout stocké sur une carte SD (non fournie). Sur le site de la fondation, menu downloads les différentes distributions : Debian, Arch Linux, Fedora mais peut être un jour Android...

 

De mon coté, j'ai une carte SD à recycler, un lecteur SD sur un vieux PC qui pourra servir pour l'install, je ne sais pas si mes claviers USB et souris plutôt gamers seront supportés, on verra. Il me faudra cependant acheter un cable HDMI/DVI car je veux le brancher sur un moniteur.

 

 

 

 

Alors si vous êtes interessé comment se le procurer ?

 

2 vendeurs RS-online.com et Farnell en précommande : sur le site de Farnell, j'ai rempli un formulaire vers le 12/03 indiquant mon intérêt et j'ai été contactée le 01/04 pour valider ma commande: environ 40 € avec change, taxe et frais de port

Mais je suis toujours en attente du mail de confirmation de l'envoi (NB : le paiement par CB n'a pas retiré et ne devrait pas l'être tant qu'il n'y a pas d'envoi).

 

 

D'après le Journal du Geek du 30/03, les envois vont être retardés suite à des contrôles de la commission européenne.

 

 

Il va falloir un peu de patiente mais dès réception je vais me lancer dans les installations : trop hâte d'y être, je surveille mon courrier ! 

 

Un article assez surprenant à lire : Le Raspberry Pi sauvera-t-il le Royaume-Uni ? 

 

*************************************

Mise à jour le 02/05/2012

 

 

Mail reçu cette semaine de Farnell : normalement je devrai recevoir le Raspberry d'ici Fin Juin : il a passé avec succès les tests de conformité CE. Bonne nouvelle mais il faut être encore patient..

 

*************************************

Mise à jour le 10/07/2012

 

Raspberry Pi envoyé ce jour par Farnell. Dans le mail d'information d'envoi je note que pour mon adresse, le pays France n'apparait pas... je verrai si cela pose problème d'ici quelques jours : l'acheminement peut prendre jusqu'à 5 jours

 

************************************** 

Mise à jour le 10/08/2012

 

Il a fini par arriver : Réception du Raspberry Pi ! Cela fait un petit moment : le 16/07 mais vacances obligent j'ai mis un peu de temps à faire la mise à jour de cet article.

 

J'ai même commencé à l'installer : Raspberry Pi : installation sous Raspbian - Version optimisée de Debian

 

Je l'ai donc attendu pendant 3 mois et demi : patience patience

 

Et vous : l'avez-vous reçu ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article

Présentation

  • : KeepLoGeek
  • KeepLoGeek
  • : Ce blog est principalement orienté informatique : Windows, Android, Web. Quelques articles aussi sur la littérature de Sciende-Fiction, Thriller... et sur la 3D
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

Liens

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -