Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 20:05

 

Première installation de mon Raspberry Pi : j'ai donc choisi de l'installer sous Raspbian, ce qui s'est révélé relativement facile en utilisant la procédure du site elinux.org

 

Téléchargements :

 

 - depuis le site de Raspberry, téléchargement de l'image de Wheezy Raspbian : 2012-07-15-wheezy-raspbian.zip puis dézipper, le fichier est assez volumineux (1.8 Go)

 

 - Téléchargement de Win32DiskImager qui va permettre de copier l'image sur la carte SD (NB : télécharger le fichier win32diskimager-binary.zip à partir du lien en vert sur la droite de la page) puis dézipper le fichier

 

Copie de l'image sur la carte SD :

 

Pour accéder à la carte SD, n'ayant plus de lecteur de carte fonctionnant sur mon PC j'utilise une clef USB Card Reader (très bon marché sur le Web)

 

Lancement de l'utilitaire Win32DiskImager en tant qu'administrateur : sélection de l'image et du lecteur de la carte SD puis clic sur Write :

 

Win32DiskImager

 

NB : l'utilitaire supprime tout ce qui se trouve sur la carte ce qui pourrait générer des problèmes si on se trompe de lettre de lecteur. Sur mon PC la seule lettre disponible était bien celle de la carte mais visiblement il faut être prudent

 

Après écriture j'ai été surprise de la taille restant sur la carte SD : elle fait à l'origine 7 Go et elle se retrouve à moins de 60 Mo avec 22 Mo de libre ... comme expliqué sur le site de eLinux wiki le reste est partitionné au format Linux et non visible par Windows.

 

 

Branchement du Raspberry :

 

 

 - Connection à mon écran de PC via un cable HDMI-DVI

 - Connection au réseau par un cable Ethernet

 - Connection par USB d'un clavier et d'une souris

 - Mise en place de la carte SD (en fait c'est une micro SD avec un adaptateur, ce qui me permettra par la suite de passer d'un OS à l'autre sans enlever l'adaptateur)

 - Connection au secteur par l'adaptateur secteur de mon téléphone HTC (après vérification sur internet il a bien les caractéristique nécessaire : 5V/1A, celles données par Raspberry sont de 5V et au moins 700 mA )

 

Le Raspberry est tout petit mais une fois connecté il tient pas mal de place :

 

 

RPi01.jpg

 

 

 A noter que pour l'instant je n'ai pas branché le son... mais ça ne saurait tarder...

 

 

Lancement

 

Dès la connection au secteur le RPi se lance avec tout un processus d'initialisation qui défile à l'écran puis une fenêtre Raspi-config s'affiche.

En choisissant l'option Expand-rootfs cela m'a permis après un reboot d'étendre la partition de la carte SD à ses 7 Go

 

Ensuite, une demande de login s'affiche. La première fois, n'ayant pas encore regardé sur le net je me suis connectée avec root (mot de passe vide)  par la suite je me suis reconnectée avec le login/password : pi/raspberry

 

Puis j'ai tapé startx afin d'ouvrir la session graphique.

 

 

Quelques astuces

 

Le clavier par défaut est qwerty, pour le passer en azerty j'ai édité sous l'interface graphique le fichier /etc/default/keyboard où il faut modifier "gb" par "fr" puis rebooter : le clavier passe en français

 

 

Pour faire les copies d'écran nécessaire à ce blog, j'ai trouvé les info sur le forum de stackoverflow.com :installation de scrot avec la commande sudo apt-get install scrot puis en tapant scrot -d 5 qui prend la copie d'écran 5 secondes plus tard, voilà le résultat :

 

2012-08-05-144715 1584x954 scrot

 

 

Je n'ai pas encore fait le lien entre mon PC sous Windows et le RPi je suis donc passée par internet et DropBox pour transférer cette image... une technique comme une autre.

 

Le système pas défaut n'est pas à l'heure française, pour la mettre :   sudo dpkg-reconfigure tzdata puis choisir dans l'utilitaire Europe/Paris (source : www.bressure.net )

 

 

 

Arrêter le système : 

 

J'ai utilisé la commande sudo shutdown -h now pour arrêter proprement le RPi avant de le débrancher.

 

 

En première impression le Raspberry Pi semble un peu lent à répondre. Exemple, plusieurs secondes pour que l'image générée par scrot s'affiche. Le temps de réponse sous internet sont assez lents. D'ailleurs le CPU Monitor (visible en vert en bas à droite sur la barre dans l'image ci-dessus) est très rapidement saturé à 100 %.

 

 

Ce n'est qu'un début, j'ai tout à découvrir dans l'environnement Linux sous lequel je n'ai pas eu l'occasion encore de travailler.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by keeplogeek - dans Raspberry Pi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : KeepLoGeek
  • KeepLoGeek
  • : Ce blog est principalement orienté informatique : Windows, Android, Web. Quelques articles aussi sur la littérature de Sciende-Fiction, Thriller... et sur la 3D
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

Liens

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -